~ G.A.M.E.'s Land ~

Graphisme - Anime - Manga - Écriture
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-ce le destin ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyah
Professeur d'écriture
Professeur d'écriture
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 23

MessageSujet: Est-ce le destin ?   Sam 5 Mar - 15:26

Titre : Est-ce le destin ?
Auteur : Nyah
Genre : Romance, Drame
Personnages : Mégane, C.A.P
Résumé/Prologue : Alors que C.A.P monte aux échelons d'une star de la Kpop avec son groupe Teen Top, il voit un visage d'un fille sans cesse en tête. Mais ce visage est par morceau, il décide alors de le dessiné pour voir à quoi ressemble cette fille. Il se pose beaucoup de question. En plus de voir ce visage, il a des chiffres en tête.
Ce visage se révèle être celui de Mégane, une adolescente plus jeune de 3 ans que lui. Elle ne sait rien de ce qui l'attends. Pour être honnête, c'est C.A.P qui en détient les secrets de sa vie future.





Incipit

C.A.P
*Je ne sais pas pourquoi j'ai des morceaux de visage d'une fille en tête. Quand je dors, je reste éveillé, quand je réfléchit et que je ferme les yeux, je vois ce visage dans l'ombre, éclairé à quelque endroit du visage. Pourquoi ce visage ? Est-ce que ça veut me dire quelque chose ? Eh puis ces chiffres là, je ne sais pas ce que c'est ! 02112009, 12052010. Deux longs chiffres que je ne sais même pas ce que c'est ! Ce visage et ces chiffres m'aliènent de plus en plus. J'ai beau essayé de penser à quelque chose d'autres, je n'y arrive pas. Ce visage et ces chiffres me reviennent constamment. Comment me concentrer sur mes prestations si j'ai ces putains de chiffres en tête ? Les autres s'inquiète de plus en plus. J'en peux plus, je veux que ça s'arrête !*

Pendant que je me tourmentais dans mon coin, je n'avais pas remarqué que les mecs se souciaient de moi. Mais me connaissant, ils savent que je n'aime pas qu'on me question. Surtout si ça peut me rendre en rage.
- Euh.. C.A.P ?
- Hum.. ah.. oui ? Qu'est-ce que t'as ?
- Rien, je viens juste te dire qu'on monte bientôt sur scène.
- M..merci Ricky.
- Y a pas de quoi.

Alors que je me regardais dans le miroir pour voir si tout va bien, ils discutèrent à mon sujet.
- Eh ! Vous trouvez pas qu'il est bizarre depuis un certain temps ?
- Tu parles Niel, il n'arrête pas d'être dans sa bulle. En plus de ça, il est toujours en train d'écrire ces deux chiffres, 02112009 et 12032010.
- Ah mon avis ça doit être des dates. Car dans une semaine on sera le 2 Novembre, s'exclama ChanJo
- Peut-être bien. Mais bon, il m'inquiète un peu.
- Y a pas que toi L.Joe, répliqua Niel.
- Bon, quand vous aurez fini de parler de moi, on y va ?

Ils se sont tuent dès que je me suis immiscé dans leur conversation. Je savais que je les inquiètaient, mais ce n'est presque rien. Eh puis, ChanJo à peut-être raison. C'est peut-être des dates. 2 Novembre 2009 et 12 Mars 2010. Ça tient debout, mais je vais pas en faire tout un foin pour ça.


Mégane
Comme toujours, je suis obligée d'attendre Margaux et Laurie. Elles sont en retard, le film commence bientôt. En plus c'est la dernière diffusion aujourd'hui. Si on est bien le 2 Novembre ! Je regardais la date et l'heure sur mon portable pour savoir si je ne m'étais pas trompée. Je ne faisais pas attention à ce qui m'entourait. Quinze heures et quart, le film commence dans dix minutes et les filles ne sont toujours pas là. Si dans cinq minutes elles ne sont toujours pas là, j'irais voir le film tout seule. Ou peut-être qu'elles sont déjà dans la salle ? Je devrais envoyer un message à Margaux. Elle qui est toujours sur son téléphone portable 24h/24 ! Pendant que j'écrivais, une voiture au vitre teintée c'était garée sur le parking du cinéma. Deux hommes complètements habillés de noirs en sont sortie. Ils se sont avancés vers moi et me mirent un chiffon sur la bouche. Respirer cette chose me fit perdre connaissance. Mon portable tomba de mes mains. Les hommes avaient enlevé mon sac à main que j'avais à mon bras. Ils laissèrent mon sac et portable sur place. Ils m'avaient ligotés et mis à l'arrière de la voiture.

Je me suis réveillée attachée sur une table d'opération. Je sentais un courant d'air froid sur ma peau, je n'avais qu'un drap blanc qui me recouvrait. Les hommes qui s'étaient habillés en noirs étaient en tenu de chirurgien. Je savais d'avance que crier ne servait à rien. Les hommes discutèrent dans une langue que je ne comprenais pas. Asiatique, ça je peux en être sûr. L'un deux m'injecta quelque chose qui me fit dormir. Un anesthésiant ? Peut-être.
Je vois rien, du noir. Pas de lumière. J'ai mal partout. J'ai l'impression que mon corps à subit multiple transformation ou que je me métamorphose. Je sentis un poids beaucoup plus lourds mais pas vraiment lourds sur ma poitrine. J'ai l'impression que ma tête va explosée. J'ai de ces mots et formules en tête. Je suis toujours attachée, je ne sais pas sais pas quoi faire. Que dois-je faire ? Rien, à part ça, je ne peux rien faire.


C.A.P
On est le 2 Novembre, j'ai l'impression d'être un moins que rien. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'avoir oublié de faire quelque chose, que quelque chose s'est produit et que j'aurais dû en empêcher. J'ai ce visage qui me revient en tête de plus en plus. Il faut que ça sorte de ma tête. Le dessiné ? Peut-être est-ce que ça va m'aider à le faire sortir de ma tête.
Belle, magnifique, pure. Ces sont les mots descriptible que j'ai pu constaté une fois le visage terminé. Le visage de cette fille est doux. Une très belle fille. Je suis resté longtemps sur ce dessin du visage de cette fille. Les mecs m'ont rendu visite dans la soirée. Tous ont exactement dit la même chose. Une très belle fille. Ils m'ont surtout demandé si je connaissais cette personne. Bien sûr, je leur ai dit que non, que je la voyais sans arrêt, que j'avais ce visage en tête. Un prénom, oui, Mégane. Je ne sais pas pourquoi ce prénom, mais je trouve que ça lui va tellement bien. Une européenne, surement. Si ça aurait été une américaine, il n'y aurait pas d'accent sur le E.
Plus tard dans la soirée, tous le groupe et moi même regardions la télévision. C'était les infos. Alors que certains grignotaient et d'autres regardaient encore et encore ce dessin du visage, aux infos, ils nous montrent une photo d'une jeune fille disparut de France, elle aurait été aperçue avec deux hommes habillés de noirs dans l'aéroport de Séoul pour ensuite prendre une voiture en direction de la Corée du Nord. Cette fille, nommée Mégane aussi, ressemble étrangement à ce visage de fille que j'ai dessiné dans la matinée.
- Eh C.A.P, ce ne serait pas elle que tu aurais dessiné ?
- Impossible, ça sort de mon imagination ! Comment je pourrais la dessinée alors que je la connais même pas et que je ne l'ai jamais vue !
- C'est peut-être un signe.
- Un signe ? Un signe de quoi ? J'ai pas arrêter de rêver de ce visage et de ces chiffres ! Et il s'avère que ces foutus chiffres n'est qu'en faire des dates dont l'une d'elle et celle d'aujourd'hui et que cette fille c'est fait enlevé aujourd'hui même !

Les mecs se sont tu, ils ne bronchèrent pas. J'étais énervé, désemparé par ce que je venais de voir et surtout de comprendre. Que signifie alors cette autre date ? Sa mort, sa libération ? Je réfléchissais, et je me suis rendu compte que je m'étais énervé après eux.
- Je suis désolé les gars. Je ne sais pas ce qui m'a pris mais, je ne comprends rien à ce qui m'arrive et de ce qui ce passe.
- Pas bien grave. On comprend ce que tu peux ressentir.
- Hum. Je vais aller me coucher. Bonne nuit.
- (tous) Bonne nuit.

Je pris le soin de reprendre le dessin de cette fille. On était tous allé dans la chambre de Niel et CheonJi. Ils avaient tous, en matière de bouffe, télévision, et bonne humeur. Avant de m'endormir, je regardais encore et encore ce visage. Je ne sais comment l'expliquer, mais il m'apaise. Il faut a tout pris que Mégane soit en vie et qu'elle soit seine et sauve. Il le faut.


Mégane
Cela fait plusieurs jours que je suis sur la table d'opération. Je n'ai pas manger mais bizarrement je n'avais pas faim. Peut-être que je suis nourrie par infusion ? J'ai mal partout, j'en ai marre d'être attachée, d'être toujours dans la même position. Ne pas pouvoir marcher, se replier sur soit même. Cela fait aussi plusieurs jours que j'ai le drap qui me recouvre entièrement et que je n'ai pas entendu les voix des deux coréens. Eh je ne sais pas pourquoi, mais j'ai maintenant une mémoire d'éléphant. Je sais parler coréen, anglais et allemand. A chaque fois que je me réveillais, il y avait un truc audio éducatif sur l'apprentissage de l'anglais, allemand et coréen. Mais ça m'avancera en rien du fait que je suis toujours attachée.
J'entends des voix, plusieurs voix. Ils sont entré dans la pièce, une peur m'envahit. Sous le drap, je vois que sa couleur est devenue plus claire. Je ne parle toujours pas, pas peur qu'on me voit. Je respirais doucement. Mais le drap s'enleva d'un coup et entièrement. Me donnant alors à la lumière qui m'aveuglait. Je n'avais pas vue de lumière depuis qu'on m'avait kidnappé. Le drap se remit aussitôt sur mon corps, ne laissant que ma tête voyante. On me parla, on me demanda si je les entendais. Peu à peu je retrouvais la force de regarder les yeux grands ouverts, des hommes en uniformes se tenaient au dessus de moi. Des femmes se sont mise à leurs places et leurs demandaient à tous de partir. Elles me détachèrent en gardant le soin que le drap reste sur moi. Le premier geste que je fus, était de me recroqueviller sur moi-même. J'avais tellement mal que je ne sais comment expliquer mon bonheur de pouvoir bouger.





Dernière édition par Nyah le Sam 5 Mar - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tae-yang.forumactif.fr/
Akumi
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Cancer Rat
Messages : 167
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Est-ce le destin ?   Sam 5 Mar - 22:09

Waouh, j'aime beaucoup *w*
L'histoire est vraiment super intéressante. J'adore. J'ai hâte que tu fasses la suite =3
Pour les défauts, juste quelques petites fautes d'orthographes et quelques répétitions, mais c'est tout : )
Bonne chance pour la suite ~♥

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamesland.easyforumpro.com
Nyah
Professeur d'écriture
Professeur d'écriture
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Est-ce le destin ?   Sam 5 Mar - 22:22

Ah merci Akumi ! Very Happy
Ouais je sais, je me suis relue et j'ai vu des fautes. X3 On est pratiquement les seules à faire et à lire les histoire. Mais bon, ça va, je vais pas m'en plaindre. Wink Pour la suite, je ne sais pas quand est-ce que je vais faire la suite. J'ai les idées, mais faut que je m'organise pour savoir la chronologie et tout le bazars qui suit. ^^ Merci bien~ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tae-yang.forumactif.fr/
Akumi
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Cancer Rat
Messages : 167
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Est-ce le destin ?   Sam 5 Mar - 22:45

De rien =3
C'est vrai qu'en se relisant, on voit souvent des fautes comme ça x)
Effectivement, les seules xD
D'accord ^^

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamesland.easyforumpro.com
Nyah
Professeur d'écriture
Professeur d'écriture
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Est-ce le destin ?   Sam 12 Mar - 5:00

Chapitre 1


Mégane
Cela fait plusieurs mois maintenant que tout est derrière moi. Mon père qui avant me laissait sortir librement, maintenant je n'ai pu le droit de sortir seule et surtout de sortir la nuit. Une vraie mère poule. Dans ma chambre, j'ai découvert que j'étais douée pour la danse, je me suis alors inscrite aux activités extra-scolaire, à la danse bien sûr. Étant donné que je ne pouvais pas sortir les jours d'école, j'étudiais pour passé le temps. Ce qui, m'a grandement amélioré dans les résultats. Dans l'année, j'ai reçu une lettre d'une école des Arts en Corée du Sud, qui souhaite me faire entrer dans cette école l'an prochain, que je pourrais continuer mes études et suivre des cours de danse pour me perfectionner. Je devine que c'était M.Park, le professeur de danse de cette école qui était venu en France pendant deux semaines faire danse avec nous pendant les activités extra-scolaire. Moi qui était très heureuse de recevoir cette lettre, j'ai mis du temps à convaincre mon père. J'aurais un appartement à moi seule, dans un bâtiment sécurisé. A ce que j'ai lu dans cette lettre, des stars habiteraient aussi dans l'immeuble et dans la rue. C'est pour moi un grand privilège. Je pourrais certainement faire la rencontre de certaines de mes idoles. Rien que d'y penser, je suis toute excitée. J'ai oublié de dire, depuis qu'on m'a libéré, j'ai beaucoup plus de facilité à l'école et surtout en langue. Je sais très bien parler couramment l'anglais, l'allemand et le coréen. Mon vol est prévu dans trente minutes, il faut que je dise au revoir à la famille. Une séparation déchirante, mais qui vaut la peine d'être vécu.
A peine dans l'avion, je regarde l'aéroport, plus spécialement là où j'ai du laisser ma famille. Musique aux oreilles, je me reposais. Un livre, au cas où je n'aurais pu envie d'écouter la musique, ou tout simplement que j'ai pu de batterie. Le voyage sera long, très long.


C.A.P
Je suis heureux d'apprendre que la deuxième date était sa libération. Comment la Corée du Nord peuvent être aussi cruel, de plus que c'était une française et qu'elle était en France. Je me demande comment elle va, je suppose que oui. Demain nous serons le vingt-six décembre. Une autre date que j'ai eu en tête après que les deux autres dates aient disparus de ma tête. Je me demande ce qui va arrivé à cette fille pour demain. J'espère que ce sera un jour normal ou un jour inoubliable pour elle.


Mégane
J'étais déjà réveillée depuis un moment avant l'atterrissage de l'avion. Je lisais mon livre, jusqu'à ce que j'entende le pilote nous indiquer que nous allons descendre. A peine arrivée dans le hall, une personne me prit en charge et m'amena à mon appartement. Le quartier était magnifique et tranquille. L'appartement était merveilleusement bien décoré, tout ce dont je pouvais espérer. Je rangeais mes affaires, mis en charge mon IPod et j'envoyais un message à mon père et à ma mère que j'étais arrivée à l'appartement. Je pris l'appartement en photo sous plusieurs angles et les envoyèrent par mail à mes parents. Le directeur de l'école des Arts, me laissa la matinée pour prendre mes repères, l'après-midi je visiterais et prendrais part à ma nouvelle classe.

Midi, je regarde dans le frigo et... surprise, il était plein à craquer ! Bien sûr, que de nourriture que je connais. Ils sont mignons ses coréens. Je mangeais à ma faim et je m'installais sur le canapé pour regarder la télévision.
La femme qui m'avait prise en charge ce matin à l'aéroport vint sonner à la porte. C'est partie pour la visite de cette école. Sur le trajet, je regardais les rues, les magasins, les restaurants, les cafètes et autres. Je suis surprise de voir qu'une agence soit juste en fasse de l'école. En même temps, c'est très pratique pour déniché les jeunes stars.
En arrivant devant l'école, je fus surprise qu'il y eu autant de monde devant l'agence, j'y apercevais des têtes, dont les coupes de cheveux et leurs couleurs était tape à l'œil. Je reconnu le plus grand, C.A.P, leader du groupe Teen Top. Il souriait et rigolait avec un dont je ne vois que le dessus de sa tête. C.A.P leva les yeux et me fixa, son sourire avait disparu. On aurait dit qu'il avait vu un fantôme, il ne bougeait plus. Je ne sais pas si c'était moi ou non qu'il regardait, mais il fixait toujours dans ma direction. Même en entrant dans la cité scolaire, je sentais ce regard qui persistait dans ma direction. Jusqu'à ce que je rentre à l'intérieur de l'enceinte.


C.A.P
On était revenu du plateau d'un émission peut après midi. Des fanes nous attendaient devant l'agence. Toutes plus folles que les autres. Sorti du van, c'est parti pour une série de photos et d'autographe. Certaines nous parlaient, qui d'ailleurs, nous faisaient rire. En regardant une fane, j'aperçois une fille de l'autre côté de la route, elle regardait dans notre direction. De loin, je l'ai reconnu, je sais que c'est elle, Mégane. Est-ce la date à laquelle on se verrait, voir même, qu'on ce parlerait ? Je ne pu m'empêcher de la regarder, on ce fixait mutuellement bien que la route nous sépare. Je la suivais du regard jusqu'à que je ne puisse plus la voir. A peine rentrée, je terminais deux/trois photos et autographes que je rentrais directement à l'agence. Laissant les autres membres en plans avec les fanes. Je m'installais dans un coin tranquille, assis sur un canapé et je pensais à elle. Mon cœur battais fort, je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas couru et... je ne peux pas avoir une affection pour cette fille que je ne connais que de vue et elle, qui doit sans doute pas me connaitre. Une fille ordinaire, belle et auquel je pense, peut-être que... Non c'est pas possible. Il est vrai que j'ai des dates et son visage qui m'aliènent mais je ne pense pas que ce soit ça. Enfin, je pense, mais je refuserais pas. Ah, qu'est-ce que je viens de dire ! Je suis bête.


Mégane
Qu'est-ce que c'est grand. Et dire que les écoles en France sont plus petites, là y a de quoi faire un jogging entre les heures de cours ! Pendant que j'arpentais avec le directeur, mon professeur principal et la femme qui m'a prise en charge, les élèves qui étaient dans les couloirs n'ont pu s'empêcher de me regarder et surtout de faire les commères. Pour la dernière heures de cours, je me suis présentée à la classe et assistais au dernier cours. J'ai reçu mon emploi du temps à la fin du cours. Les affaires scolaires sont déjà achetés par l'école elle même. Pas besoin d'uniforme, et tant mieux ! Car je ne suis pas une adepte des jupes. Lorsque je suis sortie de l'école pour rejoindre la voiture qui doit me raccompagner, j'eus la surprise de voir les Teen Top qui sorte de l'agence en même temps. Celui que je cherchais me fixait, comme tout à l'heure. Je vis un sourire se dessiner sur son visage, je fis de même pour ne pas le gêner ou qu'il ai l'air bête. Pour tous les élèves, nous sommes en week-end. Ce qui me paraît bien, car j'ai prévue quelque chose pour demain.
Sur le trajet, la voiture où sont monté les Teen Top, nous suivait jusqu'à ma rue. Quand j'en descendis, une autre voiture arriva dans le sens inverse. A ce que je remarquais aussi, les Teen Top habite dans l'immeuble juste en face du mien. Alors que je m'apprêtais à ouvrir la porte de l'immeuble, je vis un bras prendre la poignée et ouvrir en grand la porte. Je suivais le bras pour arriver jusqu'à la tête pour voir qui s'était.
- Après vous mademoiselle, me fit-il avec un sourire ravageur.
J'étais surprise, une bouffée d'air chaude me monta dans tout le corps. Sans doute était-ce leur voiture qui venait en face.
- M..merci, lui sourirais-je timidement.
- Vous seriez pas la nouvelle qui a emménagé tôt ce matin ?
- Euh.. oui pourquoi ?
- Ravis de te rencontre, je suis Joon et eux c'est SeungHo, G.O, Mir et CheonDung. Nous formons un gr....
- Les MBLAQ, oui je sais, lui souriais-je. Je vous connais, vous êtes aussi connu en France et ailleurs dans le monde. Moi c'est Mégane, je viens d'intégrer dans une école d'arts.
- Ah. Je ne savais pas qu'on avait autant de succès, même auprès des française, rigolait-il.
- Mmm, bon bah, à une prochaine.

La conversation fut si courte, j'habite au deuxième étage, et eux au troisième. Ils étaient tous ébahie que je les connaisse, même gêné, surtout Joon qui faisait les présentations. SeungHo me proposa de venir un soir chez eux pour faire plus ample connaissance. Que j'acceptais aussitôt malgré la double surprise que subissait mon cœur.

Le lendemain matin, je suis restée au lit. L'après-midi, je suis allée à la SPA de la ville pour recueillir un chat. Car ça m'évitera de me sentir seule à l'appartement. J'ai recueillis un chaton, une femelle de trois mois, race somalie de couleur bleu-silver. Elle est magnifique. Je remplis les papiers et l'amène chez le vétérinaire pour la vacciner et que le vétérinaire la puce. Son nom, Nyah. Comme le miaou en japonais et en rajoutant un H pour rendre son nom original. Je suis allée ensuite à l'animalerie, faut bien acheter un griffoire et une litière. Arrivée à la maison, elle reniflait et allait dans toute les pièces. J'installais la litière à la chaufferie, là où était le lave-linge, sèche-linge, congélateur et aussi un stock de nourriture. Le griffoire, je le mit au fond du couloir, avec une couverture et deux/trois jouet. Aussitôt avoir mis la couverture qu'elle s'en empara pour le mettre sur le canapé et s'enrouler dedans avant de s'endormir. Une vraie petite boule de poile toute mignonne.


C.A.P
Je suis toujours le premier a attendre les autres pour rentrer à la maison. Ils arrivèrent tous au bout de dix minutes. A peine sorti de l'agence, que je la voyais sortir de l'école. Les yeux regardant le sol, une démarche lente au côté d'une femme. Elle leva la tête lorsqu'elle arriva près de la voiture. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais je souriais. Je ne sais pas pourquoi j'étais content de la revoir encore. Je réalisais vraiment que je lui souriais lorsqu'elle me fit de même. J'étais gêné. Elle rentra dans la voiture et elle s'en alla.
Bizarrement, sa voiture prenait la même direction que nous. Quand sa voiture fut arrêtée et la notre aussi, je compris qu'elle habitait aussi dans cette rue. Coïncidence ? Je ne sais pas vraiment. Elle ne m'a pas vu, dommage, j'aurais aimé que nos regard se croise à nouveau. Elle habite dans le même immeuble que les MBLAQ, qui d'ailleurs, sont juste derrière elle. Pourquoi ils se sont arrêtés à l'entrée ? Ils parlent avec elle ? En même temps, c'est mieux de connaitre ses voisins.
- Eh C.A.P !
- Hein, oui, quoi Joe ?
- Tu regardes cette fille, serait-ce cette Mégane ?
- Oui, c'est elle.
- J'imagine que tu es tout excité qu'elle habite juste en face de chez nous, rigolait-il.

Je lui lançais un regard noir. Cette blague me faisait pas du tout rire. Je sais juste que cette fille m'aliène et que je veux en savoir plus sur elle. On monta tous à l'appartement, les deux plus jeune rigolaient, tandis que les autres ne faisaient que converser. J'étais celui qui fermait la marche, en silence. Je m'installais dans ma chambre, me mettant à l'aise et regardais la télévision.

Le lendemain matin, je scrutais par ma fenêtre de chambre, qui d'ailleurs donne sur le bâtiment d'en face, si la fille sortirait. Ce n'est qu'après manger que je la vis sortir du bâtiment. Sans doute qu'elle va aller faire du shopping ou visiter la ville. I
ls n'y a presque pu rien à manger, je sors en ville avec Niel pour faire les courses. En entrant dans la supérette, je la vie entrée dans l'animalerie qui se trouve juste à côté. Elle avait un chaton dans les bras.
Les courses terminé, je demandais à Niel de mettre donner les sacs de courses dans le coffre du van pendant que je jetais un œil à l'animalerie. Elle était toujours là, elle était en caisse. Elle allait sortir, je me suis retourné vers la voiture et je la voyais passer en voiture à côté de la notre. Niel me regarda bizarrement et me demandait si j'allais bien. Apparemment j'avais une tête d'un mec amoureux qui regarde sa copine s'éloigner. N'importe quoi lui. Comme s'il savait à quoi ressemble la tête d'un mec qui était amoureux. En même temps, lorsque je la vois maintenant, j'ai le cœur qui se met à battre de plus en plus fort.

J'ai mis une photo en lien pour que vous voyez comment est le chat. Wink
Le lien est dans le texte au moment où je vous annonce sa race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tae-yang.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce le destin ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce le destin ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Destinée
» Robert Michel - Hors-Destin - L'Agent des Ombres tome 4
» Destin d'amour
» LA TRILOGIE DES VENTS (Tome 1) LES VENTS DU DESTIN de Mercedes Lackey
» Le fabuleux destin de Murloc la Grenouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ G.A.M.E.'s Land ~ :: Écriture :: Oeuvres des membres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit