~ G.A.M.E.'s Land ~

Graphisme - Anime - Manga - Écriture
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire courte

Aller en bas 
AuteurMessage
Akumi
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Cancer Rat
Messages : 167
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Histoire courte   Lun 14 Fév - 1:27

Voici une histoire courte, que je viens de finir d'écrire ~
________________________________________________________________

    « Non ! »
    Tsuyu avait poussé un cri étranglé. Elle fut parcourue de longs frissons qui lui firent monter les larmes aux yeux. Les mains sur la bouche, la respiration saccadée, elle observait avec horreur la fleur de cerisier posée sur sa table de jardin. Celle-ci était d’un rose pâle très beau que toute personne normalement constituée aurait souhaité toucher. Toutefois, Tsuyu n’était pas normale. Du seul fait qu’elle ne supportait pas cette couleur, simplement.
    Elle se mit à hoqueter, paniquée, les larmes coulant le long de ses joues. Cependant, elle se força à reprendre ses esprits. Suffisamment pour partir. Loin d’ici. Et vite.
    L’adolescente prit ses jambes à son cou, quitta son jardin et courut à travers la rue. Elle fermait les yeux de toutes ses forces ; elle savait que si elle les ouvrait, elle risquerait de voir cette couleur infecte. En même temps, c’était très logique. Le printemps avait débuté depuis un moment déjà et les fleurs ne cessaient de tournoyer au rythme de la brise.
    Tsuyu n’avait pas pris le temps de réfléchir. A présent, elle était bloquée. Il lui faudrait revenir sur ses pas. Toutefois, la seule idée que le rose était proche d’elle la rendait malade. Elle fut de nouveau prise par des tremblements et resta plantée comme un piquet, ses jambes tremblant de toute part.
    Des cris d’enfants parvinrent aux oreilles de la jeune fille. Ils se rapprochaient grandement, persistant. Bientôt, elle fut brutalement bousculée et tomba à terre. Dans la confusion, ses yeux s’ouvrirent. Son cœur aurait pu s’arrêter qu’elle ne l’aurait même pas remarqué. Un immense cerisier s’élevait au-dessus de sa tête, ses fleurs dansant doucement dans l’air doux printanier.
    Le rose avait envahi son champ de vision. Tsuyu ne pouvait pas le supporter. C’était trop. Haletante, elle se sentit prise de convulsions. Ses cris déchirèrent les tympans des gens qui se trouvaient aux alentours. Ces derniers, pris de panique, vinrent s’occuper de l’adolescente. Mais elle partait déjà… La douleur était fulgurante.
    « Il faut appeler une ambulance ! » s’écria une femme.
    Toutefois, il était trop tard. L’esprit de la jeune fille avait déjà quitté son corps. La souffrance s’en était allée. Elle n’avait plus mal du tout. Elle se demanda si elle était morte. Comme s’il avait pu l’entendre, un homme quadragénaire annonça aux personnes qui se situaient tout autour :
    « Je peux encore sentir son pouls ! »
    Tsuyu eut du mal à y croire. Comment cela se faisait-il, si elle n’était pas morte, qu’elle se trouvât à l’extérieur de son corps ? Peut-être était-elle seulement extrêmement proche de perdre la vie…
    A peine eût-elle cette courte pensée que le décor se mit à tournoyer. Il n’y eut bientôt plus qu’une vague tâche parsemée de rose. Celle-ci s’arrêta finalement d’un seul coup. Tsuyu crut qu’elle allait s’étrangler. Le paysage n’était maintenant plus qu’un peu rose ; il l’était entièrement ! Même le sol, ainsi que le ciel, avaient pris cette couleur terrible.
    « Non ! Non ! »
    Un flot de larmes survint, lui coupant la respiration. Mais il n’y avait pas de douleur. Il n’y avait d’ailleurs aucun ressenti, à part la tristesse et la peur. La jeune fille n’était plus qu’un esprit. Elle ne pouvait plus percevoir la souffrance physique. Seulement celle mentale. C’était un phénomène horrible, et elle savait qu’elle finirait par mourir de nouveau, psychologiquement cette fois-ci. Alors, il ne resterait plus rien – ni corps, ni âme. A cause de cette couleur maudite.
    Tsuyu entendit soudainement un rire. Celui d’une petite fille, clair, doux et apaisant. Elle en chercha la provenance.
    « Barbie, tu es la plus jolie ! »
    Une petite fille à la longue chevelure châtain et ondulée, contrastant avec le décor, était assise par terre, en tailleur. Elle jouait avec sa poupée, le sourire aux lèvres. Elle s’amusait à l’habiller de différentes façons, toujours avec des habits roses. Elle était vraiment heureuse. Tellement qu’elle semblait étinceler.
    Peu à peu, Tsuyu reconnut l’enfant. Avec stupeur, elle se rendit compte que cette petite fille était elle-même. En plus jeune, bien évidemment.
    « C’est impossible, pensa-t-elle. Est-ce que je me trouverais dans un autre monde ? »
    Le fait de voir du rose autour d’elle lui donna l’impression qu’elle allait se mettre à crier. Toutefois, ça ne servirait à rien, et la douleur n’était pas présente. Quoi qu’il arrive, elle n’aurait rien.
    « Aïe ! »
    L’adolescente sursauta. La Tsuyu enfant venait de pousser un cri de douleur et elle se tenait les cheveux. D’autres enfants, tous de couleur rose, s’étaient regroupés autour d’elle et s’amusaient à lui tirer sa tignasse avec force. Tous riaient et lui portaient un regard plein de méchanceté.
    « Tu joues encore aux barbies, princesse ? ricana un petit garçon grassouillet.
    - Il serait peut-être temps de grandir, non ? riait un autre.
    - Comment veux-tu qu’on soit amis avec toi, franchement ? »
    La petite fille aux cheveux ondulés se mit à pleurer avec force, de grosses larmes débordant de ses yeux troubles. Une fillette plus âgée qu’elle la prit par le col de sa robe rose bonbon et la gifla.
    « Le rose n’est que pour les faibles, et tu ne fais qu’en porter ! Tu devrais avoir honte. »
    Tsuyu était choquée de voir une scène pareille. De plus, les souvenirs remontaient peu à peu, et elle s’aperçut qu’elle était en train de les voir défiler. C’était vrai. Depuis toute petite, elle avait toujours adoré le rose. Cependant, à partir d’un certain âge, les autres enfants avaient commencé à la persécuter à cause de cela. Pourquoi ne s’en était-elle pas rappelé ? Peut-être avait-elle tout simplement voulu gommer ces moments douloureux de sa mémoire. Elle sentit son cœur, qui n’était pourtant pas présent, se serrer. Elle comprenait tout, à présent. Tout cela était beaucoup trop injuste. Ces enfants n’avaient pas le droit de la juger.
    Le décor se brouilla de nouveau, autour d’elle. Tout vint se mélanger, jusqu’à devenir un fouillis aux couleurs roses.
    « …yu ? Tsuyu… Tsuyu ? »
    La jeune fille ouvrit lentement les yeux et aperçut le visage de sa mère, penché au-dessus d’elle.
    « Maman… ? marmonna-t-elle, l’esprit embrouillé.
    - Oh, ma chérie… Tout va bien, tu es à l’hôpital. Tu as fais une crise… »
    Tsuyu se mit à sourire. Elle se souvenait de tout. Son passé était maintenant clair pour elle. A présent, elle savait ce qu’elle devait faire.
    « Maman ?
    - Oui ?
    - Est-ce que je peux avoir une barbie ? »

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamesland.easyforumpro.com
Nyah
Professeur d'écriture
Professeur d'écriture
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Histoire courte   Mer 16 Fév - 21:50

L'histoire est très original je dois dire ! xD
J'aime bien. C'est un One-Shot je suppose ?!

Par contre, j'ai pas compris la phrases là : "Elle ne pouvait plus percevoir la souffrance physique. Seulement celle mentale. C’était un phénomène horrible, et elle savait qu’elle finirait par mourir de nouveau, psychologiquement cette fois-ci."
Je pense que tu voulais dire, Seulement le mental. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tae-yang.forumactif.fr/
Akumi
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Cancer Rat
Messages : 167
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Histoire courte   Mer 16 Fév - 22:24

C'est vrai xD
Exact x)

Non non, c'est bien ce que j'ai mis ~ Car je dis que c'est pas la souffrance physique, mais la souffrance mentale, donc celle mentale ^^

Merci d'avoir lu x)

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamesland.easyforumpro.com
Nyah
Professeur d'écriture
Professeur d'écriture
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Histoire courte   Jeu 17 Fév - 1:21

De rien. Wink

Bah dans ce cas là celle du mental. Car ça me fait bizarre en lisant celle mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tae-yang.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire courte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire courte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire courte
» Petite histoire courte ...
» Histoire courte pour toutes et tous !
» Petite histoire courte...
» Histoire d'horreur : la terreur de la cave...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ G.A.M.E.'s Land ~ :: Écriture :: Oeuvres des membres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Hobbies